Exposition de masques africains

Article du Dauphiné Libéré :
image(1)Exposition au Déclic à Claix, du 4 mai au 15 juin 2017
Vernissage Jeudi 4 mai à 18h00
http://www.ville-claix.fr/france/ACTUALITE/news/index.html/id-1634
Renseignements : Direction Culturelle de la Mairie de Claix – 04 76 98 45 74

Collection privée de Tiédaba Koné

Masques africains

Les masques revêtent une très grande importance dans les cérémonies d’Afrique, notamment à l’occasion des cérémonies funéraires.
Le mot désigne aussi bien l’objet que la personne qui le porte à l’occasion de ces cérémonies.
Le masque est un objet en bois sculpté. Il y a un danseur, un costume, « un esprit » ou un « génie » qui l’habite. Il est un « être sacré », instrument d’harmonie sociale. Dans la société traditionnelle, le masque est à la fois une institution religieuse, politique et sociale. Il est médiateur entre Dieu, les ancêtres et les hommes. Il intervient dans les décisions politiques, accompagne les semailles et les récoltes, punit les coupables, assure la pérennité du savoir, accueille l’enfant à sa naissance, lui permet de devenir adulte, l’amène au monde de la sagesse et l’accompagne dans sa vie.
À l’époque coloniale, ils ont fait l’objet de véritables autodafés organisés par des missionnaires pour effacer l’emprise psychologique des féticheurs sur les populations, ceux-ci exigeant toujours des dons pour ne pas jeter de sort.
Comme la plupart des pays africains, la Côte d’Ivoire n’autorise pas et n’a jamais autorisé l’exportation des « masques authentiques ». De surcroît, une résolution prise par l’UNESCO interdit, depuis le début des années 1990, de faire sortir masques et statues du continent africain.
Les civilisations africaines ont toujours privilégié la fonction à la forme, la beauté n’étant pas recherchée en soi. Ce que les collectionneurs « du nord » appellent « l’art africain », voire les « arts premiers », désigne en fait des objets usuels ou culturels qui, désacralisés ou inutilisés aujourd’hui, sont exposés ou vendus comme pièces de collections.
Source : Masque de Côte d’Ivoire – Wikipedia.org

Venez juger par vous-mêmes : vous êtes invités à découvrir la collection privée de masques africains de Monsieur Koné au Déclic du 4 mai au 15 juin.