Les réalisations de 1994 à 2015

Sans l’action de l’association, d’autres ONG et surtout des dons collectés, il faudrait peut-être parler de Dagaba au passé.
 Comment aurait-il survécu, isolé, inconnu, sans eau potable ni espoir de soigner les urgences ?

Principales réalisations, des plus récentes aux plus anciennes :

Fin 2014 et 2015 : Amitiés Isère-Dagaba a terminé la réhabilitation du dispensaire, y compris le logement de fonction de l’infirmier. Un panneau solaire a également été installé. L’équipement  du dispensaire en matériel nécessaire est en cours. Après la nomination prochaine d’un infirmier, le centre de santé va bientôt être opérationnel au bénéfice de tous les villageois !
Plus de détails page Santé

Egalement en 2015 : Amitiés Isère-Dagaba a contribué à la construction d’un logement de fonction pour 2 instituteurs et installé un panneau solaire. La rentrée scolaire 2015-2016 peut se faire dans de meilleures conditions ! Plus de détails page Education

En 2010 et 2011, grâce à nos donateurs et à nos partenaires, Dagaba et les 15 villages alentour ont bénéficié de missions de mécénat de compétence, de missions d’expertise techniques et conseils ; nous avons pu ainsi mettre en place un comité villageois dans chacun des 16 villages. L’Association des Usagers d’Eau de Nafana (AUEN) regroupe ces comités. Cette Association locale garantit la bonne gestion des aides apportées et le suivi des cotisations mensuelles payées par les villageois. Les sommes récoltées contribuent au financement des actions suivantes dans chacun des villages :
–  Les pompes: 2 personnes hygiénistes déjà en place sont chargées de sensibiliser les habitants à l’hygiène élémentaire indispensable à l’assainissement de l’environnement des pompes. De plus, 2 à 3 personnes seront formées à la maintenance des pompes.
Cette équipe de sensibilisation a également pour mission d’éduquer les jeunes femmes à l’hygiène périnatale.
Voir « L’eau dans le Nafana »

A Dagaba, il y a, depuis 1997, un dispensaire, créé par les villageois avec le soutien financier de l’Association Enfance-Espoir. Sans électricité, sans médecin, mais avec un infirmier nommé en 2000 par l’Etat ivoirien. L’association Amitiés Isère Dagaba pouvait assurer la maintenance du dispensaire : envoi de matériel médical, de médicaments, remise en état. Du moins, ce fut le cas de l’an 2000 à la fin 2002.
En raison de la guerre, fin 2002, l’infirmier est parti. Durant toute la période de guerre, il était devenu impossible de faire parvenir du matériel et l’état du dispensaire s’était fortement dégradé.

Dispensaire-1

1994 : creusement de puits et construction de la pompe à eau
En fait, la pompe n’a pas été la première étape, quand l’assèchement des marigots et les dangers pour la santé de l’eau restante sont devenus menaçants, un premier puits, profond d’une vingtaine de mètres a été creusé, avec les moyens du bord.
 Mais lui aussi s’est asséché. Un matériel coûteux a permis de creuser à 100 mètres de profondeur, et d’installer la pompe actuelle.

DSC00044a

L'association a pour but de faire connaître DAGABA, petit village du Nord de la CÔTE D'IVOIRE et de l'aider pour son développement dans les domaines de la santé, l'alphabétisation et l'agriculture.