les réalisations récentes

Décembre 2018 – début 2019 :

La construction du mini château d’eau de 2m3 en 2016 a déjà été un grand progrès par rapport à la pompe à motricité humaine utilisée jusque-là. Mais la population de Dagaba s’est accrue en très peu de temps avec l’arrivée d’allochtones et le mini château d’eau de 2m3 ne pouvant plus couvrir les besoins journaliers en eau, le projet de construire un 2e château d’eau d’une capacité de 8 m3 a été élaboré et est en train de se réaliser.
La mission organisée et financée en grande partie par la Fondation Artélia a été réalisée en décembre 2018 par la Fondation et Amitiés Isère Dagaba. Elle a eu plusieurs objectifs :

  • En premier lieu le suivi des travaux de mise en place du réservoir de 8 m3 et du réseau de distribution permettant d’alimenter l’école de Dagaba et le dispensaire (mise en place de robinets).
  • Pré-diagnostic du dispensaire en vue de sa réhabilitation afin de permettre sa remise en service.
  • Mission de sensibilisation à l’eau propre et à l’assainissement au niveau de 4 villages du Nafana sélectionnés par l’AUEN en fonction de leur investissement et leur rigueur dans les cotisations.

A ce jour (mai 2019), reste à faire le raccordement des 2 châteaux d’eau entre eux et la réalisation du réseau de distribution à l’École et au Dispensaire.
Le travail de sensibilisation de nos Experts à la fois auprès des Autorités locales à Odienné et auprès des villageois vient d’être récompensé par la création d’un 2ème forage à Dagaba qui sera bientôt raccordé au château d’eau, ce qui n’était pas prévu au départ !

 Novembre 2016 :
Tiédaba Koné s’est rendu à Dagaba en compagnie de Stéphanie May, ingénieur Infrastructures et Ouvrages – Artelia Ville et Transport et mandatée par la Fondation Artélia. Cette mission présentait 4 objectifs distincts :

  • Faire le point avec l’AUEN des missions de formation et de sensibilisation réalisées dans les villages, juger de la mobilisation des différents villages concernés et tenter de comprendre pourquoi certains d’entre eux restent réticents à s’engager.       Des réunions ont eu lieu dans 10 villages. Elles ont permis de clarifier le système de cotisation des villageois à l’AUEN et de réaliser des enquêtes de Connaissance, Attitudes et Pratiques (CAPs), en particulier auprès des femmes qui sont les premières responsables de l’hygiène domestique.
  • Assurer que la première phase de travaux sur le « mini-château d’eau de Dagaba » est bien en conformité avec le projet, ainsi que le bon fonctionnement de l’installation, et vérifier avec le villageois et le Comité de Gestion qu’ils s’approprient bien le nouvel équipement et qu’ils sont prêts à l’entretenir.
    Il s’est avéré que la première phase des travaux sur le «mini-château d’eau» de Dagaba n’était pas encore terminée. La réception des travaux a donc été réalisée après la fin de la mission sur place et les conditions de paiement de l’Entreprise ont été revues.
  • Refaire une série de prélèvements d’eau dans les puits afin de réaliser des analyses, les dernières datant de la mission de 2010.
    Des analyses d’eau ont été réalisées sur de l’eau prélevée dans 5 villages. Ces analyses ont exposé une qualité microbiologique insatisfaisante dans 4 villages. Un programme de traitement de l’eau doit être mis en place.
  • Enquêter sur les conditions d’assainissement dans les villages, en particulier la création de latrines. La mission a permis l’identification de quelques axes de poursuite de l’action de la Fondation en matière d’assainissement dans le Nafana.

Les réalisations de 1994 à 2015

L'association a pour but de faire connaître DAGABA, petit village du Nord de la CÔTE D'IVOIRE et de l'aider pour son développement dans les domaines de la santé, l'alphabétisation et l'agriculture.