Les cases

Au village, la construction d’une case est une activité collective et festive, rythmée par le son des djembés. Elles sont circulaires, les murs montés de briques de terre crue. Le toit est la partie la plus visible de la case, il doit résister au vent et à la pluie. Pour cela, trois éléments doivent être réunis :
– du bambou,
– de la paille, qui sera tressée,
– des lianes, qui permettront de les attacher ensemble.

Les bambous vont être assemblés de façon à respecter la forme de la case, donc en cercle. Ils sont attachés les uns aux autres avec des lianes.
Les habitants vont pouvoir alors porter le toit sur le mur de la case.
Ensuite, le toit va être habillé de paille tressée.
Enfin, la case sera confiée aux jeunes garçons et filles, pour la rendre belle et habitable.

L'association a pour but de faire connaître DAGABA, petit village du Nord de la CÔTE D'IVOIRE et de l'aider pour son développement dans les domaines de la santé, l'alphabétisation et l'agriculture.